| Page 1 | Page suivante
Lecteur CD Philips CD200 (partie 1) - Réparation

Cet exemplaire du CD200 est un modèle de démonstration numéroté 0000139 datant de juin 1982, soit presque 1 an avant l’arrivée du CD en Europe. Il s’agit donc de l’un des tout premiers modèles de série (modèle définitif) jamais fabriqués, toutes marques confondues.
L’appareil provient de Grande Bretagne, et le propriétaire précédent avait précisé que la lecture des disques était opérationnelle, mais que le son était distordu.

PHOTOS

Philips CD200
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Dès réception, le lecteur a été démonté, car une pièce semblait "se promener" à l’intérieur : premier constat, certains condensateurs de filtrage de l’alimentation ont été remplacés, probablement en raison du problème de son évoqué par l’ancien propriétaire


Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Voici le coupable, un morceau de circuit imprimé.....la platine d’alimentation est fendue...


Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

...en deux endroits..et plusieurs pistes semblent coupées..


Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Le transport a dû être mouvementé, puisque la patte de support en plastique injecté est cassée. La platine decoder "SO-PHI" laisse apparaître la section décodage et correction d’erreurs d’origine Sony, équipant les premiers modèles de CD200 et CD300


Cliquez pour agrandir

Les convertisseurs TDA1540D. Un gros nettoyage s’impose

Cliquez pour agrandir

Le capot supérieur en très bon état


Cliquez pour agrandir

Le n° de série

Cliquez pour agrandir

La date de fabrication du circuit imprimé..


Cliquez pour agrandir

Le lecteur vu de l’arrière

Cliquez pour agrandir

La petite étiquette magique...


Les photos suivantes montrent un autre exemplaire de Philips CD200 de démonstration, portant le n° de série 0000021, donc encore plus "ancien" que le précédent.
Il est en parfait état de fonctionnement, bien qu’un peu capricieux avec certains disques, et certains CDR.

Philips CD200
Cliquez pour agrandir

Un look vraiment "vintage", et pas d’ampoules d’éclairage du bandeau d’affichage sur les premiers modèles

Cliquez pour agrandir

Pièces de façade en métal brossé et logo Compact Disc en relief

Cliquez pour agrandir

En zoomant sur la photo, en aperçoit les bavures d’une sérigraphie approximative


Cliquez pour agrandir

le logo en gros plan

Cliquez pour agrandir

Une vue de la mécanique CDM0...


Cliquez pour agrandir

...et de la trappe fermée

Cliquez pour agrandir


Le pot d’échappement à sortie double, ou les sorties Audio sur RCA, au choix


Cliquez pour agrandir

Le n° de série...

Cliquez pour agrandir

Le dessous du lecteur avec l’emplacement des vis de fixation de la mécanique pour le transport


D’autres photos du premier lecteur présenté suivront après sa remise en état, en espérant qu’il fonctionnera à nouveau malgré le choc qu’il a subi.

Lecteur CD Portable Kenwood DP-C7

Le DP-C7 est le premier lecteur CD portable fabriqué par Kenwood. Beaucoup moins connu que les premiers lecteurs portables Sony D50, Philips CD10 ou Technics SL-XP7, ce rare exemplaire provient d’Australie.
L’appareil était vendu comme entièrement neuf (N.O.S)....en effet à la réception, j’ai retiré le plastique de protection de l’écran et l’appareil n’a probablement jamais été utilisé. Malheureusement, le vendeur ne précisait pas que le transformateur d’alimentation externe n’était pas fourni.
Après avoir récupéré un transformateur compatible, le lecteur s’est révélé en panne. Démontage complet, régulateur 8V bouillant pour cause de surconsommation....
La conception interne ne permet aucune mesure, les 2 cartes principales étant enfichées l’une sur l’autre au moyen de mini-connecteurs. N’ayant à disposition ni prolongateur, ni documentation technique, et le remplacement du régulateur n’ayant pas solutionné l’anomalie, l’appareil devra passer son tour pour la remise en état...
Merci de me contacter si vous disposer de la documentation technique.

PHOTOS

Kenwood DP-C7
Cliquez pour agrandir

Apparence massive avec sa batterie fixée sous la face inférieure

Cliquez pour agrandir

Livré avec son bel étui en plastique moulé


Cliquez pour agrandir

La ligne est plus fine sans sa batterie

Cliquez pour agrandir

On distingue les deux ergots destinés à recevoir une bandoullière


Cliquez pour agrandir

Ouvert avec sa trappe massive

Cliquez pour agrandir

Fabrication "tout métal"


Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Ici aux côtés de l’enregistreur DAT SONY TCD-D3


Cliquez pour agrandir

Esthétique très "classe", avec ses larges touches rappelant celles des premiers lecteurs CD de la marque (DP1100B, L-03DP...)

Cliquez pour agrandir

Le lecteur ouvert..


Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Les trois connecteurs permettant l’assemblage des deux circuits imprimés, et le bloc optique, de référence commerciale inconnue


Cliquez pour agrandir

la poulie à gorge située sur la vis sans fin indique qu’il s’agit d’un tracking par courroie

Cliquez pour agrandir

Décodage et PLL


Cliquez pour agrandir

Deux sorties "casque"

Cliquez pour agrandir

Convertisseur N/A LC7880M


Cliquez pour agrandir

Le CI isolé de l’autre côté de la platine digitale est la RAM (nécessaire au décodage des données)

Cliquez pour agrandir

Zoom sur la RAM


RECHERCHE
Loading