Réparation Technics SL-P50

L’exemplaire présenté sur la page consacrée au lecteur CD Technics SL-P50 a fait l’objet
d’une réparation.
Il est très rare de trouver une telle série de pannes en cascade sur un lecteur CD. La rareté du SL-P50P a motivé cette recherche de panne, dont la complexité justifie ce compte rendu condensé.
L’objet fait partie d’un lot de deux lecteurs identiques tous deux en panne, et la tentative de remise en état du premier n’a pas abouti du fait de la non-disponibilité définitive des pièces chez la marque (Panasonic..). Celui-ci s’allumait (afficheur et éclairage des vu-mètres présents), mais aucun mouvement mécanique n’était observé. A la mesure, aucune routine de démarrage n’était engagée. Le dysfonctionnement s’avérait provenir de la défectuosité des EPROM (IC705 / IC706), ce qui entraîna un remontage rapide et définitif de l’appareil.

Technics SL-P50
Cliquez pour agrandir

La maintenance est facilité par l’articulation de la façade et des différents circuits imprimés. Certaines prises de mesures n’en demeurent pas moins acrobatiques


Les symptômes : Le deuxième lecteur présentait un symptôme différent, ce qui en soi était plutôt bon signe. L’initialisation se déroulait correctement (allumage progressif complet des deux afficheurs et de toutes les leds), et une tentative de mise en rotation du disque avec allumage laser validé était constaté. Les seuls effets produits était un sifflement en provenance des bobines des actuateurs de la lentille qui entraient en oscillation, et une rotation du disque de quelques secondes à peine discernable, avant l’allumage de l’indicateur d’erreur.

Le dépannage : Le dépannage s’est déroulé en plusieurs étapes avec l’aide précieuse de la documentation technique.
La première a consisté au remplacement du bloc optique, récupéré sur un lecteur de la marque (SL-P7).
L’amélioration était réelle, avec mise en rotation du disque et présence du signal RF (signal mesuré en sortie des photos diodes du bloc optique, après première amplification) très faible et non synchronisé, avant l’arrêt de tout mouvement et mise en erreur.
L’étape suivante a consisté en un relevé des différents signaux à l’oscilloscope, qui allait permettre de détecter l’absence de ce signal Haute-Fréquences en sortie de IC401 (amplification et mise en forme) sur la platine "Servo".
Après remplacement de ce composant, le signal RF alors synchronisé, allait retrouver une amplitude correcte mais son instabilité horizontale traduisait une anomalie d’asservissement du moteur disque. Après diverses vérifications, il s’avérait alors que la fréquence libre du VCO (oscillateur contrôlé en tension) était calée sur 14 MHz au lieu des 8,64 MHz indiqués par la notice technique.
Le verrouillage de la boucle PLL était donc impossible empêchant la lecture de la TOC du disque.
Le remplacement de IC409 (générateur de la fréquence du VCO), après que la tentative d’ajustement de la fréquence libre 8,64 MHz par la self CT401 s’était révélée impossible, permettait de récupérer la bonne valeur, et ainsi IC407 pouvait effectuer une division de fréquence et délivrer la fréquence bit 4,32 MHz (signal PCK). Cette dernière était ensuite injectée dans IC406 (comparateur de phase), chargé de la comparer au signal EFM issu de IC401 (précédemment remplacé).
Le rôle de IC406 était alors de délivrer sur sa sortie (pin 10) la mesure de la différence de ces deux signaux (EFM et PCK), permettant l’asservissement de vitesse du moteur disque par rapport aux données numériques extraites de celui-ci.
Malheureusement, et malgré la présence de ces deux signaux, rien n’était présent en sortie de IC406. Son remplacement allait permettre de retrouver un fonctionnement conforme, et la lecture de la TOC.
L’alignement électrique complet suivant les préconisations du constructeur achevait la remise en état du lecteur.

PHOTOS

Cliquez pour agrandir

Diagramme de traitement des données RF

Cliquez pour agrandir

Circuit PLL


L’allumage de l’afficheur complet était une sorte de récompense, puisque celui ci n’apparaît qu’après lecture de la TOC du disque.

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

RECHERCHE
Loading