Projet sur Technics SL-P10 (Suite de l’article de la page 36)

Voici quelques nouvelles de mon projet d’adaptation d’un bloc optique KSS-213 en remplacement du bloc optique d’origine hors service (et introuvable en neuf) sur un Technics SL-P10 (lire la première partie).
L’étape la plus délicate de l’opération est la "re-fabrication" des signaux d’erreur de suivi de piste et de focalisation.

Dans la première partie, j’écrivais ceci :

 : "Le dernier point est semble-t-il le plus délicat, puisque les bobines de tracking et de focus du bloc optique d’origine sont croisées. De ce fait, elles reçoivent non pas les deux signaux distincts habituels TE et FE, mais les deux signaux calculés spécifiques TE+FE et TE-FE nécessaires à un déplacement de l’actuateur dans les deux dimensions. Il s’agira donc de recalculer les signaux d’origine TE et FE, et de les envoyer vers les deux bobines séparées du KSS-213."

Cette partie nécessitant son petit lot de composants électroniques, le montage prend maintenant place sur une platine d’essai regroupant les circuits suivants :

➔ calcul de TE et FE
➔ étage de puissance pour les signaux de focus et de Tracking
➔ régulation de puissance Laser

Cette platine d’essai s’intercale entre le bloc optique KSS-213 et les deux platines d’origine (Head Amplifier et Laser Power Control).

Voici deux photos avant de passer au montage et à la fixation du bloc optique puis aux premiers essais (lira, lira pas ? )

Projet - Technics SL-P10
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir


A suivre..

Technics SL-P1300

Encore ??
Oui, il s’agit du lecteur dépanné il y a quelques temps (ici), et qui refait des siennes. Le symptôme constaté à la mise en service est..."pas de lecture, le disque ne tourne pas du tout". Après démontage et mise en position de maintenance (voir intervention précédente sur ce lecteur), je me rends compte que le fait de faire tourner manuellement le disque lors de la mise en lecture permet d’obtenir sa rotation électrique. Par la suite, le disque est accéléré et ralenti avec de forts bruits mécaniques, et de manière incessante tant qu’on ne demande pas l’interruption de lecture. A l’oscilloscope, le signal RF effectue un mouvement d’accordéon correspondant à cette variation de vitesse angulaire (et donc linéaire !), signal RF cycliquement interrompu net avant de repartir dans ce mouvement de recherche de vitesse.
S’il n’y a pas de quoi tirer de réelles conclusions à ce stade, je décide tout de même de remplacer à nouveau le moteur disque (brushless), déjà remplacé lors de l’intervention précédente, mais à priori assez problématique sur ces modèles de lecteur.
Si l’absence de mise en rotation automatique du disque à la mise en route est solutionnée par le remplacement de cet élément, l’amélioration s’arrête là et les autres symptômes demeurent.
Un peu freiné dans mes ardeurs au vu des composants essentiels remplacés lors de la première intervention sur la partie lecture (moteur disque, processeur numérique et bloc optique), je décide du remplacement de la totalité des condensateurs chimiques polarisés et non-polarisés (nombreux sur ce lecteur) avant d’aller plus loin dans la recherche de panne.
Bien que cette opération n’améliore en rien la panne, elle est l’occasion d’une mise à niveau du lecteur en même temps que d’un levé de doute.
Lorsqu’un appareil sur lequel de nombreux éléments essentiels ont déjà été remplacés tombe à nouveau en panne, le risque est de tourner longtemps en rond, en s’attardant sur les éléments non remplacés ; c’est ce qui va se passer par la suite : quelques mesures m’amènent à envisager une panne sur l’asservissement de vitesse linéaire, mesures corroborées par le comportement du lecteur à la mise en lecture (comportement décrit plus haut).
Aussi, bien conscient que l’élément essentiel dans cette boucle d’asservissement est le processeur numérique MN6622 remplacé lors de l’intervention précédente, je m’évertue à tester chaque éléments extérieur à ce CI permettant le verrouillage de la PLL.
Je précise que les mesures sont faites à l’aide des schémas des lecteurs Technics SL-P770 et SL-P1200B, dont le SL-P1300 est un mélange : le processeur MN6622 équipe le premier, alors que la mécanique et le circuit PLL sont ceux du SL-P1200B.
Après remplacement de divers composants, j’en arrive à déduire que le fautif est à nouveau le MN6622, directement relié au circuit de pilotage du moteur disque. Malheureusement, comme évoqué précédemment, il est difficile de se procurer ce composant, à moins de cannibaliser une nouvelle épave. Désireux d’en venir à bout, je décide de cannibaliser un autre SL-P1300, dont le micro-contrôleur de gestion est défectueux. Ce donneur d’organe en attente de ce processeur depuis plusieurs années se voit donc amputé d’un deuxième composant..ce qui me fait dire qu’il n’est pas près de faire à nouveau tourner un CD..
Le remplacement de ce MN6622 permet de redémarrer le lecteur, après un ajustement de la fréquence libre du VCO, déréglée par quelques tentatives pour tenter d’accrocher la lecture avant le remplacement du CI.

PHOTOS

Technics SL-P1300
Cliquez pour agrandir

Remplacement du moteur disque

Cliquez pour agrandir

La platine Servo, pendant le retrait des condensateurs chimiques

Cliquez pour agrandir

Le lecteur donneur d’organe

Cliquez pour agrandir

Le MN6622


Si le lecteur fonctionne à nouveau, il n’en reste pas moins un fort questionnement sur la raison de la défaillance de ce circuit intégré remplacé pour la deuxième fois. Il est évidemment impossible de connaître la raison de ce nouveau dysfonctionnement.
Cependant, durant cette recherche de panne, j’ai pu noter que les nombreux régulateurs d’alimentations étaient anormalement "bouillants". Le lecteur en provenance du Japon est prévu pour une alimentation secteur de 100V. Aussi si l’utilisation d’un transformateur externe abaisseur 220V/110V ne présente en pratique pas de problème pour une tension de 220V en entrée, on peut se demander si elle est raisonnable dès lors que la tension secteur avoisine les 240V. Les mesures faites sur ce SL-P1300 indiquent des tensions secondaires redressées anormalement élevées en comparaison avec les données constructeur : 10,8V au lieu de 9,2V en entrée d’un régulateur par exemple, et il en est de même pour les nombreuses sources DC disponibles dans le lecteur.
Mon conseil au propriétaire du lecteur sera d’investir - si ce n’est déjà fait - dans un convertisseur 220V/100V, plus onéreux qu’un modèle 220V/110V, mais plus adapté à l’utilisation de cet appareil sur notre territoire. Il faudra à l’avenir que je m’inquiète de ce détail pour les quelques dizaines de lecteurs de ma collection en provenance du Japon. Ces pièces souvent rares sont actuellement reliées à autant de transformateurs 220V/110V.
Désireux de bien faire les choses, j’ai entrepris de revoir la dissipation thermique dans le lecteur. Ainsi, j’ai ajouté quelques dissipateurs sur quelques composants choisis :

➔ Régulateur 5V (LM2940 remplacé en prévention)
➔ Micro-contrôleur de gestion (MN15283)
➔ Processeur EFM (MN6922)

L’avenir dira si ces quelques modifications ainsi que l’utilisation d’un transformateur adapté auront assuré un bon fonctionnement durable à ce lecteur...pour le moins fragile.

PHOTOS

Technics SL-P1300
Cliquez pour agrandir

Préparation du dissipateur pour le micro-contrôleur

Cliquez pour agrandir

Perçage délicat

Cliquez pour agrandir

Le dissipateur posé

Cliquez pour agrandir

Essais

Cliquez pour agrandir

Perçage et ponçage du châssis pour le dissipateur du MN6622

Cliquez pour agrandir

Positionnement du dissipateur

Cliquez pour agrandir

J’en profite pour repeindre le carter métallique de la partie audio

Cliquez pour agrandir

Le MN6622 est situé côté soudures

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Le carter remonté

Cliquez pour agrandir

Le châssis prêt pour le remontage

Cliquez pour agrandir

Pose de graisse thermique

Cliquez pour agrandir

Le dissipateur sur le régulateur 5V

Cliquez pour agrandir

La platine servo "terminée"

Cliquez pour agrandir

Réglages électriques

Cliquez pour agrandir

Avant repositionnement de la partie supérieure du lecteur


Voici quelques photos du lecteur remonté :

PHOTOS

Technics SL-P1300
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

RECHERCHE
Loading