Faut-il remplacer tous les condensateurs électrochimiques sur un lecteur CD ancien ? - Cas du lecteur Sony CDP-101

La réponse est OUI sans hésitation. Il devrait d’ailleurs en être de même sur tout appareil électronique grand public un peu ancien, si tant est que l’on souhaite retrouver une qualité de fonctionnement aussi proche possible que celle d’origine.
C’est d’autant plus vrai pour ces vieux lecteurs CD datant des débuts de l’ère audio-numérique : il n’est guère envisageable d’espérer un comportement sans faille des complexes circuits d’asservissements mécaniques et de traitement numérique si ceux-ci ne sont pas parfaitement stables. Idem pour les alimentations basse tension dont un taux d’ondulation trop élevé perturbe fortement ces mêmes étages.
Le petit reportage photo qui suit montre cette opération de remplacement des condensateurs chimiques, une grosse soixantaine au total sur le Sony CDP-101. Cette intervention s’accompagne d’une restauration complète de l’appareil, le remplacement de ces composants ne pouvant à lui seul promettre la résolution de tous les dysfonctionnements potentiels du CDP-101.

Cliquez pour agrandir

La première étape consiste à démonter entièrement le lecteur. Au bout d’une vingtaine de minutes, l’appareil doit ressembler à la première photo en haut à gauche.
Puisqu’il faut commencer par un bout, voici le bloc alimentation avec ses nouveaux condensateurs. Les câbles sont allongés, nettoyés et repositionnés comme à l’origine. Ce détail est important, car le passage des différentes nappes ne laisse pas de place au hasard dans le CDP-101. J’en profite pour remplacer un pont redresseur (pattes des diodes oxydées) et une résistance (valeur non conforme). Toutes les soudures sont reprises et le circuit imprimé est verni (photo ci-dessous).


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

L’âge de ce CDP-101 est trahi par les l’état des condensateurs de la platine audio (Digital audio board), secs et déformés. Les composants dont les pattes sont prises dans la colle brune sont souvent oxydés.
La pâte thermo-conductrice pour le montage des régulateurs sur les dissipateurs est cuite et à remplacer.
Le montage photo ci-dessous montre la platine audio entièrement rénovée.



Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Un grand classique, le condensateur antiparasite monté sur l’interrupteur marche / arrêt est systématiquement remplacé. A droite, la platine servo subit le même traitement que les autres. Après lavage (eau et produit nettoyant), toutes les soudures sont reprises et les condensateurs sont remplacés

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Voici le tour de la partie mécanique, ici dans son jus. Comme montré sur une autre page consacrée au Sony CDP-101, celle-ci doit être entièrement démontée et nettoyée pièce par pièce. Cette partie de démontage / nettoyage est assez fastidieuse, mais réellement indispensable. Du soin apporté à cette étape dépendra grandement le bon fonctionnement du lecteur

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Une fois le bâti nettoyé, il reste à repositionner les roulements croisés pour l’ouverture / fermeture du tiroir. Ensuite, les nombreux "switch" pour la détection de position mécanique sont vérifiés et nettoyés, les moteurs sont dégrippés, la roue dentée fixée sur l’axe du moteur tiroir est recollée, le bloc optique est démonté et nettoyé, les engrenages sont huilés. Ci-dessous, le bloc mécanique entièrement remonté

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Avant de passer au remontage de l’appareil, la façade est entièrement démontée et chaque pièce est nettoyée. Le berceau est lui aussi nettoyé en profondeur. Le capot n’échappe pas à la règle. Avec un peu d’huile de coude, il retrouve une assez belle allure. Le remontage peut commencer. Celui-ci requiert patience et méthode

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Les premiers essais sont positifs. Le lecteur semble répondre au doigt et à l’œil...à froid. Pour un bon fonctionnement à chaud, les BX-1201 sont remplacés.


Voici l’ensemble des condensateurs chimiques retirés, et les condensateurs de remplacement :


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir


Les photos suivantes montrent deux opérations conseillées lors de la remise en état du CDP-101. Il s’agit du remplacement de l’AOP IC514 (NE5532) dont les pattes sont généralement fortement corrodées au point de rompre, et de l’ajout d’un dissipateur thermique sur IC503 (CX7934) qui a tendance à fortement chauffer. Pour avoir eu à remplacer à plusieurs reprises ce LSI, je conseille la pose de ce radiateur.


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir


Pour le plaisir des yeux, voici quelques photos de ce lecteur prêt à entamer sa deuxième vie :

PHOTOS

Sony CDP-101
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir


Sony CDP-101 et Sony TAC-101

Acquis récemment, voici quelques photos du rare coffret en bois pour le CDP-101, dans sa finition "imitation cocotier suisse" ("Mahogany effect" pour le terme scientifique). Pour les photos, j’ai même eu l’idée géniale d’ajouter un CDP-101 à l’intérieur. Ultime coquetterie, le petit placard sur la droite pour loger la télécommande...

PHOTOS

Sony TAC-101
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir


RECHERCHE
Loading