Rénovation - Lecteur CD Nec CD-803 (E)

En fin d’année (2014), j’ai été contacté par un visiteur de ce site (Mr D.) qui souhaitait se séparer de son lecteur Nec CD-803. En échange, sa volonté était qu’il soit pris grand soin de son appareil. Cet exemplaire provenant du Showroom Nec "Belgique" - dixit Mr D. - est fourni avec emballage d’origine, télécommande emballée et notice technique.
Extérieurement, l’appareil est en état correct mais "dans son jus". Seuls deux éclats sur les arêtes de la face avant viennent ternir le tableau, dont un relativement important sur l’angle supérieur gauche.
Côté fonctionnement, le lecteur accuse son âge. La lecture est lancée avec un peu de difficulté et le fonctionnement devient rapidement erratique avec mise en erreur.
Afin d’honorer les attentes de mon généreux donateur (rétribué pour ce geste de grande générosité), j’ai entrepris de désosser intégralement l’appareil afin de lui restituer son état d’origine, autant que possible, mon engagement auprès de Mr D. étant la publication d’un compte-rendu de cette rénovation.

Nec CD-803
Cliquez pour agrandir

L’appareil tel qu’il m’est parvenu

Le CD-803 pèse 12 Kg, ce qui un fait un des plus lourds et des plus imposants parmi les lecteurs de première génération. Tout est surdimensionné tant extérieurement qu’intérieurement, de la trappe de chargement au clavier, en passant par l’afficheur, le bloc mécanique ou encore le gros transformateur d’alimentation placé à l’arrière gauche du lecteur. Les circuits imprimés sont nombreux et bien garnis. A l’arrière de l’appareil, vissé en position verticale, un bloc enferme trois cartes supportant le chipset pour le traitement des données numériques, le filtrage numérique et le traitement audio analogique. En position centrale et à plat, la carte "Servo" porte l’ensemble des ajustables pour l’alignement électrique. Le bloc vertical à droite de la mécanique porte la double carte CPU.
La remise en état est effectuée en plusieurs étapes :

  • Le démontage intégral et le remplacement de tous les condensateurs électrolytiques, étape indispensable lorsqu’on souhaite obtenir un fonctionnement optimum de ce genre de machine. Pendant cette étape, toutes les soudures sont vérifiées et reprises si besoin.
  • Le démontage et nettoyage minutieux de toutes les pièces mécaniques et du bloc optique
  • La remise en état de la façade métallique
  • Le nettoyage des parties esthétiques
  • Le remontage et les premiers essais
  • Le remplacement du driver STK6922
  • L’alignement électrique complet
PHOTOS

Les cartes électroniques
Cliquez pour agrandir

Les circuits de filtrage numérique, conversion N/A et audio analogique. 3 cartes enfermées dans un même bloc. Ici, le convertisseur PCM53 et le traitement analogique.

Cliquez pour agrandir

Le chipset identique à celui du Sony CDP-101

Cliquez pour agrandir

La carte intermédiaire est dédiée au filtrage numérique, particularité du Nec par rapport au Sony CDP-101

Cliquez pour agrandir

Le filtrage numérique : 4 circuits µPC7720 montés sur supports DIL et plaqués sur un imposant radiateur

Cliquez pour agrandir

Le filtrage numérique : 21 circuits TTL

Cliquez pour agrandir

La carte CPU, avec soudures double face

Cliquez pour agrandir

La carte située au dos de la carte CPU, pour le pilotage du moteur tracking et du moteur d’ouverture / fermeture trappe

Cliquez pour agrandir

L’alimentation : batterie de régulateurs de tensions

Cliquez pour agrandir

Le bloc d’alimentation

Cliquez pour agrandir

Le nettoyage des potentiomètres de réglage de niveau de sortie analogique RCA et casque

La mécanique de lecture
Cliquez pour agrandir

La mécanique en cours de démontage, avec à droite le moteur pas-à-pas pour le déplacement du bloc optique

Cliquez pour agrandir

Le bloc optique Olympus TAOHS porte la référence 79710001

Cliquez pour agrandir

Le nettoyage du bloc : la languette métallique ne protège l’ouverture qu’avant la première mise en place du bloc. Une fois le bloc optique installé, cette languette est fixe et sans utilité.

Cliquez pour agrandir

La mécanique remontée - 1

Cliquez pour agrandir

La mécanique remontée - 2

Cliquez pour agrandir

La mécanique remontée - 3

Cliquez pour agrandir

La mécanique remontée - 4

La face avant métallique
Cliquez pour agrandir

Le choc initial à masquer

Cliquez pour agrandir

Découpe de l’angle

Cliquez pour agrandir

Application d’un mastic à base d’aluminium

Cliquez pour agrandir

Mise en forme

Cliquez pour agrandir

Finition

Les parties esthétiques
Cliquez pour agrandir

La trappe démontée

Cliquez pour agrandir

Plexiglas et aluminium

Cliquez pour agrandir

L’ensemble clavier / afficheurs

Le remontage et l’alignement
Cliquez pour agrandir

Le remontage : la carte Servo

Cliquez pour agrandir

Le remontage : l’alimentation plaquée à gauche du lecteur et le volumineux transformateur au fond

Cliquez pour agrandir

Le remontage : l’ensemble mécanique et la carte CPU

Cliquez pour agrandir

Le remontage : vue arrière avec les deux sorties audio RCA, les deux potentiomètres pour le réglage du niveau de sortie et le sélecteur de tension secteur.

Cliquez pour agrandir

Première mise sous tension

Cliquez pour agrandir

Lecteur prêt pour la suite

Cliquez pour agrandir

Le remplacement de IC407

Cliquez pour agrandir

L’alignement électrique complet

Le lecteur terminé en test
Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir

Le lecteur fonctionne parfaitement, sur CD et CD-R. Comme tous les premiers lecteurs CD japonais, il n’aime guère les disques sales ou rayés.
A la suite, j’ajoute deux vidéos du lecteur en fonctionnement :

NEC CD-803

1ère partie

NEC CD-803

2ème partie

RECHERCHE
Loading