Réparation Technics SL-P10

Après l’abandon (faute de temps) de mon projet d’adaptation d’un bloc optique récent en remplacement du bloc optique d’origine (voir page 36 de cette rubrique), l’envie m’est revenue de remettre le nez dans un Technics SL-P10.

Technics SL-P10
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Le lecteur CD Technics SL-P10 présenté ici avait les défauts suivants :

Mécanique bruyante en lecture, difficulté à lire en deuxième moitié de disque, potentiomètre de réglage de niveau de sortie encrassé, et Leds non fonctionnelles.

Une première étape a consisté à remplacer le driver du moteur disque (AN6635) atteint de la panne habituelle (surchauffe extrême entraînant un comportement erratique en lecture) et de coiffer son remplaçant d’un dissipateur thermique afin d’éviter une nouvelle panne.
Une deuxième étape a consisté à démonter intégralement l’appareil et à effectuer la remise à niveau complète habituelle puis à démonter le potentiomètre susmentionné pour un nettoyage adéquat.

Technics SL-P10 - Remise à niveau
Cliquez pour agrandir

Remplacement du driver AN6635 et montage d’un dissipateur thermique

Cliquez pour agrandir

Au passage, la courroie du mécanisme d’ouverture / fermeture de la trappe est remplacée, en haut à droite

Cliquez pour agrandir

Le SL-P10 compte beaucoup de condensateurs électrolytiques. Tous sont remplacés

Cliquez pour agrandir

Le SL-P10 ne fait pas partie des lecteurs qui se démontent facilement


Le démontage de la trappe a permis de refaire le câblage de la Led d’indication de position radiale du laser, non fonctionnelle pour cause de micro-coupure dans une de ses liaisons à la carte principale.

Technics SL-P10 - Indicateur radial
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

L’opération nécessite le démontage complet de la trappe

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

C’est une fois de plus la colle utilisée pour bloquer le câble d’origine qui est la cause de la coupure de continuité d’une des deux liaisons


Malheureusement, le fil utilisé empêchait un déplacement fluide de l’indicateur et provoquait une gêne dans le déplacement du bloc optique. Un nouveau démontage a été nécessaire et c’est finalement l’utilisation de fil fin émaillé qui a permis d’obtenir la fluidité nécessaire au déplacement de l’indicateur de position et du bloc optique.

Technics SL-P10 - Indicateur radial
Cliquez pour agrandir

Le bloc optique entraîne un bras supportant une Led au fur et à mesure de son déplacement. Ici, le montage d’origine défaillant

Cliquez pour agrandir

L’utilisation de fil fin émaillé est la solution retenue


Le démontage de la face avant pour nettoyage a été l’occasion de remplacer les 6 Leds rouges endommagées par une attaque de colle néoprène, par des Leds de couleur (verte pour la lecture, ambre pour les effets spéciaux).

L’opération essentielle, valable pour tous les SL-P10, a été la découpe (circonférence) et le ponçage de l’anneau synthétique noir recouvrant le plateau du moteur disque, anneau qui a la fâcheuse tendance à se craqueler et se déformer.

Technics SL-P10 - Défaut de plateau de moteur disque
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Sur chacune des deux images : à gauche un plateau non rénové, à droite un plateau après remise en état


Cette usure systématique met à mal les servo-systèmes (focalisation et tracking), incapables de corriger les erreurs résultant d’un voilement excessif du disque - vu du laser - se traduisant généralement par un crachement audio en fin de disque.
L’alignement électrique complet est impératif après ce gros œuvre.

Technics SL-P10 - Défaut de plateau de moteur disque
Cliquez pour agrandir

Une vue de la mécanique d’ouverture / fermeture de la trappe

Cliquez pour agrandir

La mécanique est entièrement vérifiée et le plateau est remonté

Cliquez pour agrandir

La mécanique est entièrement vérifiée et le plateau est remonté

Cliquez pour agrandir

Un premier alignement électrique pour vérification est effectué, avec la mécanique en position horizontale avant de procéder au remontage définitif et à un nouvel alignement en position verticale


Une fois l’alignement électrique effectué, le lecteur fonctionne parfaitement. Comme le montrent les images suivantes, le signal RF est très net, et surtout il est stable du début à la fin du disque :

Technics SL-P10
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Pour terminer, voici quelques photos du lecteur présenté sur cette page, une fois remonté :

PHOTOS

Technics SL-P10
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Réparation Marantz CD63 première version (marché japonais)

Afin de compléter ma collection de lecteurs CD de première génération, j’ai récemment joué aux enchères sur un Marantz CD63 dans sa version commercialisée au Japon dès la fin de l’année 1982. Malgré le peu d’informations et les photos de taille ridicule proposées par le vendeur, plus de 80 enchères ont été posées ; c’est dire l’intérêt qu’a suscité l’objet. L’annonce précisait tout de même qu’une réparation avait été tentée mais que l’appareil était en panne.


Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Les photos de l’annonce de vente


A l’arrivée et après auscultation, voici les constatations effectuées :

  • Disque immobile, pas d’allumage laser
  • Carte HF non d’origine
  • Nombreux condensateurs chimiques remplacés
  • Fil de masse en l’air
  • Circuit DEMOD (SAA7010) manquant
  • Circuit ERCO (SAA7020) inadapté
  • Chipset remplacé partiellement

Les éléments d’origine épargnés par l’ancien propriétaire indiquent que ce modèle a été fabriqué à la fin de l’année 1982. La carte "Decoder" porte l’indice A01, ce qui signifie qu’il s’agit de la version révisée de la carte "Decoder" estampillée A00 montée sur les versions de démonstration du CD100 dont je possède aussi un exemplaire à peu près fonctionnel, mais dans son jus et esthétiquement dans un triste état. La carte "Decoder" est donc d’origine, mais les supports DIL on été partielement remplacés tout comme le chipset d’origine dont un circuit manque (!). Enfin, le SAA7020 installé est une version moins ancienne et inadaptée à cette carte "Decoder" de première version, le circuit d’origine M4280 étant prévu pour être alimenté en 6V.
Bref, le lecteur a été remonté à la va-comme-je-te-pousse et mis en vente sans plus de précisions.

Marantz CD63 - Les cartes d’origine
Cliquez pour agrandir

Les cartes Servo - Supply et Decoder retirées du lecteur

Cliquez pour agrandir

Une partie des condensateurs chimiques ont été remplacés par l’ancien propriétaire


Cliquez pour agrandir

Le circuit ERCO n’est pas d’origine. Cette version ne convient pas. L’étiquette verte indique la version A01

Cliquez pour agrandir

Le circuit DEMOD est manquant


Après un peu de réflexion, pas question de m’acharner sur une électronique autant bidouillée. J’ai décidé de remplacer les deux cartes principales "Servo" et "Decoder" par une version plus récente pour la carte "Servo" et par la carte "Decoder" de mon CD100 de démonstration afin de rester dans les mêmes séries. Tout le reste a été conservé alors même que je me suis rendu compte que la carte HF (carte en "U" située sous le bloc optique) n’était pas celle d’origine.

Les premiers essais après remplacement des deux cartes susnommées n’ont pas changé le comportement du lecteur : mise sous tension OK, mais rien d’autre, et surtout, toujours pas d’allumage laser. Une recherche de panne sur le circuit APC de la carte HF m’a assez rapidement amené (après remplacement infructueux d’un AOP) à constater que la résistance variable repérée 3180 était coupée. Après remplacement de ce composant et un réglage approprié du courant laser, la lecture s’est lancée correctement.

La panne de la carte HF
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Le remplacement de l’ajustable en cause sur la carte HF, située sous la mécanique CDM0. On distingue l’étiquette d’identification portant l’indice A06


Durant leurs deux années de production, les Marantz CD63 et Philips CD100 ont connu des améliorations techniques régulières, qu’il s’agisse de la partie optique ou de l’électronique. La mécanique CDM0 a d’abord été équipée en tout début de production d’une diode laser Philips de type "N" associée à une carte HF spécifique à alimentation négative. Cependant, la majorité de ces machines est équipée d’une diode laser Sharp de type "M" et d’une carte HF à alimentation positive. Il s’agit donc d’être attentif en cas de changement de la carte HF seule ou de la mécanique seule. Pour ce qui est de l’électronique, les cartes portent une étiquette indiquant l’indice d’évolution, de A00 à A07 ou A09 en fonction de la carte ou de A à E pour les cartes du Philips CD100/30.

Comme indiqué plus haut, la carte HF équipant ce lecteur est une A06 et il convient dans ce cas de la modifier en version A07 par l’ajout de quelques composants empêchant l’allumage de la diode laser trappe ouverte (je n’invente rien, il s’agit de l’évolution apportée par le constructeur sur la carte A07). Les photos suivantes montrent cette modification simplement effectuée en perçant le circuit imprimé et en soudant "en l’air" les quelques composants nécessaires à ce circuit additionnel.

La mise à jour de la carte HF
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

La carte HF modifiée


Le reste de l’opération a consisté à remettre le lecteur dans le meilleur état possible esthétiquement. Le résultat semble assez proche du neuf.

La finition
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Le plus grand soin est apporté aux parties externes, l’appareil étant vraiment rare dans cette teinte / finition

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

La photo du milieu montre la carte "Decoder" version A00, équipant les modèles dits de "démonstration" du Philips CD100


Davantage de photos de ce lecteur sur la fiche du Marantz CD63.

Restauration Sharp DX-500

Voici quelques vues internes du lecteur CD Sharp DX-500 prises il y a quelques temps lors de la réparation et de la restauration de l’exemplaire montré sur la fiche du DX-500.

PHOTOS

Sharp DX-500
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

RECHERCHE
Loading