DENON DCD-1800

Cliquez pour agrandir
Dimensions : 434 (464) x 110 x 372 mm
Poids : 9,5 kg (10 kg)
Année : 1983 / 84

Après le DCD-2000 "emprunté" à Hitachi, Denon propose enfin son premier lecteur CD "homemade" sous la référence DCD-1800 à la fin de l’année 1983. Sa présentation haut de gamme doit beaucoup à sa face avant en aluminium brossé, ses flancs en bois (optionnels) et sa finition couleur "champagne". Son châssis très rigide, son poids proche de 10 kg et sa finition exemplaire achèvent de convaincre qu’il s’agit bien d’une des réalisations les plus ambitieuses du début de l’ère du CD.
D’un point de vue technique, l’appareil est très (trop) complexe. L’alignement électrique en cas de remplacement du bloc optique s’avère décourageant, même pour les plus motivés. Le simple remplacement de la courroie permettant le déplacement de l’optique nécessite la dépose du bloc mécanique complet, opération incroyablement longue et délicate. Sur ce dernier point, Denon a choisi une section mécanique totalement inédite, puisque le classique bloc optique Olympus TAOHS présent sur la majorité des premiers lecteurs CD japonais est ici installé sur un bras pivotant à la manière de la production Philips contemporaine, à la différence que le système Denon n’est pas mû par un électroaimant mais par une combinaison classique moteur à courant continu à balais / courroie / friction. En plus d’un circuit d’asservissement de suivi de piste fortement compliqué par ce montage en éventail, le déplacement à friction fait perdre l’avantage essentiel du système Philips, à savoir la rapidité d’exécution des mouvements de la tête de lecture. Cet ensemble mécanique n’en demeure pas moins une superbe pièce, avec son moteur disque à entrainement direct doté de parties supérieures en laiton et son système de chargement du disque en deux temps par l’emploi de moteurs séparés pour le tiroir et la descente du presse disque.
Côté électronique, Le DCD-1800 emploie des circuits intégrés d’origines diverses dont un chipset Philips pour la démodulation EFM et la correction d’erreurs (SAA7011/7020/7000) et une puce Burr-Brown PCM53JP pour la conversion numérique vers analogique.
A l’usage, le DCD-1800 n’est pas exempt de reproches : la recherche rapide n’a de rapide que son nom et surtout, le très lisible afficheur ne permet pas de visualiser le temps total d’un disque ou encore le temps écoulé depuis le début du morceau en cours de lecture. Ce dernier point constitue une lacune essentielle pour un appareil de cette classe, qui en revanche propose des fonctions peu utiles telles que la fonction "Intro" pour la lecture des premières secondes de chaque morceau du disque, l’affichage des indexs (exploités par si peu de disques compacts), ou encore la répétition d’une portion "A-B". Cette superbe pièce de collection évolue légèrement en 1985 sous la référence DCD-1800R.

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Les quelques photos suivantes montrent réunis les trois premiers lecteurs CD Denon commercialisés.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

DÉPLIANTS PUBLICITAIRES

Dépliant publicitaire Français pour le DENON DCD-1800.
Cliquez pour agrandir

Image 1

Cliquez pour agrandir

Image 2


Cliquez pour agrandir

Image 3

Cliquez pour agrandir

Image 4

Cliquez pour agrandir

Image 5


RECHERCHE
Loading