McINTOSH MCD7000

Cliquez pour agrandir
Dimensions : 410 x 138 x 330 mm
Poids : 10,0 kg
Année : 1985

Comme d’autres marques de haut de gamme (Revox, Nakamichi..), le fabricant Américain McIntosh a présenté relativement tardivement son premier lecteur CD. Proposé au tarif de 30000 FF (!) à sa sortie, le MCD7000 a été commercialisé de Juin 1985 à 1987, une durée de vie assez longue pour un lecteur CD. 4836 exemplaires ont été distribués, du numéro de série DT1001 au numéro DT5837. Produits étudiés, renouvellement de gamme moins fréquent, tarif hors normes et moins d’exemplaires vendus sont l’apanage des marques se positionnant dans le haut de gamme. Si cette recette est respectable concernant les autres maillons Hifi McIntosh, elle l’est beaucoup moins pour le MCD7000 puisque derrière la façade en opaline noir typique de la marque se cache un simple Philips CD304, vendu à la même époque à un tarif "légèrement" inférieur (25000 FF de moins !!) par la marque Hollandaise. Si on ajoute que le CD304, considéré comme un lecteur de troisième génération, n’est ni plus ni moins qu’une version améliorée du Philips CD100, premier lecteur CD commercialisé en 1982 (au Japon, dans sa version Marantz) et en 1983 en Europe au tarif de 5500 FF, on réalise à quel point le McIntosh MCD7000 est un formidable tour de passe-passe. Pour couronner le tout, la marque américaine a tout simplement remplacé le châssis en fonte d’aluminium injecté sous pression des modèles Philips par un châssis en simple tôle pliée...
Quoi qu’il en soit, le MCD7000 est superbe, et McIntosh ne s’est pas trompé en choisissant la technologie Philips pour son premier lecteur, technologie qui a largement fait ses preuves en terme de performances et de fiabilité, laissant loin derrière la majeure partie de la production Japonaise contemporaine. Cette supériorité est essentiellement imputable à la mécanique Philips CDM1 à déplacement du bloc optique radial qui garantit un suivi de piste beaucoup plus performant que les autres types d’optiques à déplacement rectiligne. L’électronique est identique à celle des premiers modèles Philips, et a déjà largement été évoquée sur ce site.
Les autres atouts ou particularités du MCD7000 sont d’ordre pratique, tels que la télécommande, l’afficheur vert turquoise très complet du Philips CD304, la présence d’un voyant de "mute", allumé en cas d’erreurs de lecture impossible à corriger par les circuits d’interpolation, les deux potentiomètres de réglage de niveau de sortie audio (casque stéréo et sortie RCA) montés en façade, et l’inévitable système "Panloc" propre à la marque permettant la mise en rack rapide du lecteur dans son coffret en bois au format 19 pouces.

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

RECHERCHE
Loading