MITSUBISHI DP-101

Cliquez pour agrandir
Dimensions : 424 x 145 x 312 mm
Poids : 10,5 kg
Année : 1982

Le premier lecteur CD commercialisé par Mitsubishi à la fin de l’année 1982 au Japon est le DP-101 (Diatone DP-101 pour le Japon).
Ce lecteur à chargement vertical du disque est un des lecteurs CD "vintage" les plus rares sur le marché de l’occasion probablement en raison d’une diffusion assez confidentielle lors de sa sortie. Paradoxalement, il est un des plus complets en terme de fonctionnalités et sa conception n’a rien à envier aux autres lecteurs japonais largement diffusés à la même époque.
Le DP-101 est un des seuls à adopter une face avant en plastique (comme le Sony CDP-101) ; l’aspect "verre" de couleur noire de l’ensemble de cette face avant est assez réussi, mais confère au lecteur une impression de relative fragilité par rapport aux lecteurs concurrents équipés de façades métalliques offrant un meilleur rendu esthétique et procurant une impression de robustesse accrue et une plus grande rigidité. Le bandeau gris métallique situé sur la partie basse compense un peu cette première impression, bandeau sur lequel sont logées les touches dédiées aux fonctions principales et sur lequel est apposé le logo de la marque en relief.
La porte située à droite (en plastique elle aussi) permet l’accès à la sortie casque à niveau réglable et aux nombreuses fonctions secondaires. Parmi celles-ci, on trouve les touches pour l’avance et le retour rapides, le clavier numérique pour l’accès direct aux morceaux, la fonction répétition, la commutation des modes d’affichage de temps de lecture, et les touches assignées aux différents modes de programmation. Cette programmation offre de nombreuses options comme par exemple la possibilité de choisir un début et une fin de séquence de lecture, un démarrage au point voulu par choix de morceau, de temps écoulé ou d’index, une lecture programmée de 30 morceaux maximum, ou la mise en mémoire de séquences en cours de lecture. Enfin, deux touches permettent de sélectionner soit l’indicateur de niveau de sortie stéréo par barregraphe voie gauche / voie droite, soit l’affichage classique avec échelle de temps sur deux niveaux et repérage visuel de la séquence de lecture en cours avec allumage de segments fixes et clignotants, respectivement pour la table des matières et la position de lecture en cours.
C’est d’ailleurs au niveau de son afficheur que le DP-101 se démarque de tous les autres lecteurs de première génération : conjointement à la technologie électronique de pointe embarquée, les ingénieurs de chez Mitsubishi ont choisi de miser sur un affichage de type LCD transmissif, technologie récente et inédite sur ce type de matériel (afficheur présenté dans la rubrique atelier à cette page). On imagine que ce choix et le rendu esthétique résolument moderne devaient retenir l’attention lors de la commercialisation de l’appareil, en comparaison des solutions concurrentes portées vers de simples et parfois minuscules afficheurs VFD ou SSD à Leds, ou encore à simple repérage par Leds sans digits (Philips CD100 par exemple). Néanmoins, le résultat obtenu d’un point de vue option d’affichage reste assez proche de ce que proposait le Technics SL-P10 ou encore les Sony CDP-701ES et Sharp DX-3 avec leurs afficheurs VFD.
En ce qui concerne les autres parties technique du DP-101, on retrouve des éléments assez classiques, tels que le chipset du Sony CDP-101 et le bloc optique TAOHS première version fabriqué par Olympus. La configuration interne est un modèle de rigueur malgré un câblage carte à carte encore luxuriant. Les 7 cartes principales sont enfichées verticalement sur la carte mère plaquée au fond de l’appareil. Le démontage est ainsi relativement facilité excepté pour la carte alimentation vissée sur le panneau arrière et dont l’extraction nécessite un démontage avancé. Selon la date de fabrication du DP-101, la carte audio est équipée d’un convertisseur N/A Intech A3036 inédit ou d’un Burr-Brown PCM53JG-V pour les modèles de fin de série. Les photos ci-dessous montrent la carte Audio de première série, avec le convertisseur Intech :

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

La partie mécanique est assez complexe comme le sont généralement les mécaniques à chargement vertical du disque. Elle reste cependant moins hermétique que celles des Toshiba XR-Z90 ou du Technics SL-P10 pour ne citer que ces deux exemples.
Avec sa télécommande à infrarouge, le DP-101 est un des lecteurs les plus complets proposés au début de l’ère du CD. La faible diffusion de cette surprenante machine reste un mystère.

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

DÉPLIANTS PUBLICITAIRES

Dépliant publicitaire japonais pour Mitsubishi (Diatone) DP-101 (Septembre 1982).
Cliquez pour agrandir

Page 1

Cliquez pour agrandir

Page 2


Cliquez pour agrandir

Page 3

Cliquez pour agrandir

Page 4


RECHERCHE
Loading