PHILIPS CD104

Dimensions : 320 x 90 x 300 mm
Poids : 7,0 kg
Année : 1984

En juillet 1984, quelques semaines après le lancement du CD204, Philips commercialise le CD104.
Ce lecteur ultra diffusé est probablement le lecteur "vintage" le plus renommé et apprécié par les amateurs de matériel Hi-Fi, à juste titre au vu de sa qualité de fabrication et de ses qualités d’une manière générale.

Le CD104 fait partie de la "deuxième série des lecteurs de première génération", selon la terminologie employée dans la documentation de l’époque.
Alors que certains concurrents distribuent déjà des lecteurs de deuxième et même de troisième génération, Philips conserve la technologie mise en avant sur les premiers lecteurs. Ainsi, le CD104 est un CD100 légèrement plus volumineux et amélioré sur le plan pratique mais très peu sur le plan technique.
L’évolution de l’interface utilisateur se manifeste par l’apparition d’un tiroir motorisé, d’un afficheur VFD, et de fonctions nouvelles comme la programmation de séquences de lecture, le retour au morceau précédent ou au début du morceau en cours, et un mode de recherche plus rapide que sur le CD100 et que sur les autres lecteurs de la série antérieure.

Le lourd châssis en aluminium injecté du CD100 est par bonheur conservé (modifié pour accueillir les organes du CD104) et seule la façade a recours à la matière plastique, ce qui explique les 7 kg de l’appareil sur la balance.

Côté électronique, le chipset reste inchangé par rapport aux lecteurs de première série, excepté les versions des microcontrôleurs, spécifiques au fonctionnement du CD104 :

  • SAA7010 Démodulation EFM, extraction des sous-codes et PLL
  • SAA7020 Détection & correction d’erreurs et absorption de Jitter
  • SAA7000 Horloge, muting et désentrelacement
  • SAA7030 Filtre numérique
  • TDA1540 (x2) Conversion numérique / analogique des données audio
  • MAB8410 Microcontrôleur 8-bit / Affichage & clavier
  • MAB8440 Microcontrôleur 8-bit / Asservissement mécanique

La mécanique de lecture de type CDM0 du CD100 est conservée, et remplacée en cours de production par la CDM1 à moteur disque Brushless.

Les avantages liés au système mécanique RAFOC et les circuits d’asservissement associés sont indéniables.
A ce sujet, et en complément des informations données dans la rubrique atelier, ou dans la rubrique Technique du CD, une des particularités de fonctionnement des lecteurs CD Philips concerne la détection à seuil de niveau de HF : le Micro-Servo (processeur d’asservissement mécanique) surveille en permanence le niveau de signal HF.
Sur les premiers lecteurs de la marque, lorsque ce niveau descend au dessous de 75% de son niveau moyen, l’état du signal généré "HFL" - en conjonction avec d’autres signaux (FS, DO etc..) - permet de corriger l’asservissement radial.
Cette mesure de variation de niveau HF permet également la détection de hors piste, l’adaptation du niveau de HF à l’entrée du démodulateur, ou encore améliore l’efficacité de la régénération de l’horloge bit par l’inhibition du VCO du SAA7010 en cas de signal HF trop faible, en empêchant un verrouillage sur du bruit parasite et une sortie de la plage de capture.

Sur le CD104, les seuils de détection de niveau de HF sont modifiés, avec l’ajout d’un seuil à 65% en plus d’un seuil à 45% du niveau de HF moyen, ce qui permet entre autre l’amélioration des temps d’accès en mode avance / retour rapides.
Le seuil correspondant à un niveau de HF mesuré à moins de 10% du niveau moyen interprété comme un drop-out reste inchangé.

Côté esthétique, le CD104 a été proposé en trois coloris, noir, gris, et Anthracite à enjoliveur de tiroir gris.
La sérigraphie de la face avant a évolué durant le temps de production (entre juillet 1984 et début 1986), le logo "Compact Disc" ayant trouvé place soit à gauche de la face avant, soit sur l’enjoliveur de tiroir, soit sur le capot du lecteur.
Comme certains lecteurs Philips de la série précédente, le CD104 a été vendu sous les autres marques du groupe, Magnavox, Sylvania, Schneider et Erres. On trouve aussi une version modifiée du CD104 sous la marque Melos.
Au Japon, le CD104 a été distribué sous la référence Marantz CD34 et dans une version modifiée sous la référence Marantz CD44, équivalente du Marantz CD54 distribué en Europe.
Enfin, le constructeur britannique Mission a également distribué ce lecteur sous la référence DAD-7000.
En octobre 1984 est apparu le CD304, version "salon" et haut de gamme du CD104.

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
RECHERCHE