SCHNEIDER CD1202

Cliquez pour agrandir
Dimensions : 420 x 86 x 301 mm
Poids : 6,0 kg
Année : 1983

Le Schneider CD1202 est un clone parfait du Philips CD202, produit en 1983. Concernant la marque Schneider, précisons qu’il s’agit ici de la division électronique du constructeur Français Schneider Electric, devenue propriété du constructeur Hollandais Philips dans les années 1970. Cette marque n’est aucunement liée à la "Schneider Technologies AG" qui produisit du matériel audio dans les années 1970 à 1980, dont le rarissime lecteur CD Schneider CDP8000 (datant également de 1983, et visible ici), clone du japonais Aiwa DX-1000 (visible ici).
Pour en revenir au CD1202, il s’agit donc d’une rare version "rebadgée" du Philips CD202, modèle de première génération présenté aux côtés des CD100 et CD303 au catalogue Philips de 1983. Le CD202 remplace le CD200, dont il ne se différencie que par l’ajout d’un afficheur à Leds et par l’abandon de la carte décodeur "SO-PHI" (voir le CD200 dans la rubrique atelier).
Si l’électronique du CD1202 est identique à celle du premier lecteur Philips, le CD100, les matériaux employés sont différents : le lourd châssis en métal injecté du CD100 est remplacé par un boitier en tôle accompagné de divers éléments en plastique et quelques pièces esthétiques de façade en aluminium brossé.
Pour le reste, le CD1202 (CD202) est un lecteur au look délicieusement rétro et à la robustesse sans égal, grâce à sa mécanique de lecture CDM0 inusable. Le CD202 a également été produit sous les autres marques du groupe Philips : Erres, Siera, Aristona, Magnavox (FD-2020) et Radiola.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

L’exemplaire montré sur cette page présentait l’habituel défaut d’afficheur (segments éteints). Celui-ci a été remplacé de même que tous les condensateurs chimiques. Ajoutons que la maintenance de ce Schneider est beaucoup moins aisée que celle de l’original (CD202) du fait de l’absence de connecteurs femelles entre cartes, les fils étant soudés directement sur les embases mâles.


PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

RECHERCHE
Loading