UNIVERSUM AD-2000

Cliquez pour agrandir
Dimensions : 350 x 298 x 106 mm
Poids : 6,5 kg
Année : 1984

Le début de l’année 1984 voit apparaître le lecteur Universum AD-2000, premier lecteur CD de la marque Allemande (distribuée par "Quelle International"). Bien que d’ambition bas de gamme, on note rapidement un air de famille avec le Kyocera DA-910, soupçon confirmé lors le retrait du capot supérieur par la présence d’une mécanique de lecture identique à celle du Kyocera.

Cliquez pour agrandir

Universum AD-2000 & Kyocera DA-910

Un démontage approfondi révèle qu’il s’agit bien d’un dérivé du prestigieux lecteur Kyocera, bien que les composants électroniques utilisés soient de qualité inférieure, avec de fortes différences pour la section analogique de la platine audio. Le traitement des données est réalisé par le classique "chip set" Philips SAA7000 / 7011 / 7020 / 7030 et la conversion numérique / analogique par deux TDA1540D.
La mécanique extrêmement rigide et de bonne facture porte un bloc optique Olympus TAOHS dont le déplacement radial est assuré par une courroie et plusieurs engrenages déplaçant une fine crémaillère à l’aspect fragile et rattachée à ce massif ensemble optique.
L’orientation "bon marché" du lecteur est donc plus repérable par ses finitions esthétiques que par sa conception mécanique et électronique. La façade quelque peu austère (autant que celle du contemporain Technics SL-P7) en matière plastique est assez "légère" et laisse apparaître un petit afficheur simple à quatre "digits" qui en mode lecture alterne le temps écoulé et le numéro de la piste en cours, à intervalle de temps régulier.
Bien que sans surprise, le Universum AD-2000 (marqué DP-2040 sur la face arrière) est très homogène et globalement bien conçu. De plus, il montre à quel point la frontière entre "haut de gamme" et "bas de gamme" est parfois ténue en matière de Haute Fidélité. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que la presse spécialisée de l’époque omettait fréquemment de mentionner les similitudes techniques - voire esthétiques - même les plus évidentes entre les différents lecteurs ; il y a aussi fort à parier que peu d’articles consacrés aux premiers lecteurs CD indiquaient la parenté entre ce sympathique Universum de début de gamme et les "mythiques" Nakamichi OMS-7 et OMS-5, eux-mêmes copiés sur le Kyocera DA-910.....

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
RECHERCHE
Loading