A l’atelier... (page 52)

25/09/13

J’ai actuellement en atelier deux Yamaha CD1. L’exemplaire présenté à la suite ne lisait pas les CD, panne due à un régulateur de tension 15V défectueux. Une fois ce composant remplacé, j’ai pu évaluer l’état général de l’appareil.
La mise en lecture ne posait pas de problème, en revanche, il était impossible de l’arrêter. Un lecteur CD "vintage" qui refuse d’arrêter de lire, c’est tout de même peu commun.. Bien entendu il s’agissait de la touche Stop qui ne répondait plus. Le remplacement des switchs de façade allait donc être indispensable ainsi que celui de la batterie de condensateurs chimiques, pour la plupart porteurs d’oxydation sur leurs pattes. Bref, un démontage complet de ce Yamaha CD1, mille-feuilles de 19 circuits imprimés équipé d’une mécanique d’horlogerie allait être inévitable pour tenter de redonner au lecteur une allure un peu plus fraîche..
Pour avoir démonté beaucoup de ces lecteurs anciens, je peux affirmer qu’aucun jusqu’à présent n’avait montré autant de soudures sèches ou craquelées, tous les circuits imprimés étant atteints, de la carte HF à la carte Audio OUT.
Qu’à cela ne tienne, une telle machine méritait bien la trentaine d’heures passée à sa remise en état. La suite en photos :

Yamaha CD-1
Quelques mesures mènent assez rapidement au régulateur défectueux
Le lecteur fonctionne maintenant dans son jus. Le tiroir est très lent, la touche stop ne répond pas etc…

Début du démontage. Le CD-1 comporte pas moins de 19 circuits imprimés du plus petit au plus grand. Un repérage attentif est indispensable

Le démontage de la face avant et le remplacement des switchs est idéal pour une bonne mise en jambe

La salade de nappes filaires est typique des lecteurs japonais de première génération. Le connecteur bleu central permet néanmoins de distribuer plus efficacement les nappes vers leur circuit de destination
Début de l’opération de remplacement des condensateurs chimiques avec la carte Servo

Pour faire simple, la carte Servo est située entre le processeur de gestion mécanique et les différents éléments mécaniques. La majorité des condensateurs sus-nommés présente des traces d’oxydation à la base des broches. Toutes les soudures sont refaites ou renforcées selon les endroits

Même traitement pour la carte CPU

La carte decoder avec ses condensateurs Elna Audio qui vont reprendre du service. Les cuivres sont soigneusement nettoyés
Réfection de l’alimentation

Réfection de la carte Stoper et nettoyage du potentiomètre de réglage de niveau de sortie situé sous le lecteur

Le bloc mécanique est retiré
Vue dégagée de l’alimentation du lecteur, avec les deux transformateurs d’alimentation
La mécanique prête pour l’étape suivante
Fin de chantier provisoire

Le lecteur présentait un choc au niveau de l’angle supérieur gauche de la façade. Les 4 photos suivantes montrent une reconstruction à peu près correcte de cette partie à l’aide d’une résine "métal" :

Yamaha CD-1

Démontage avancé et rénovation de la section mécanique :

Yamaha CD-1 / Section mécanique

La deuxième étape de cette intervention consiste à mettre à nu la mécanique de lecture, ici dans son état initial

Beaucoup de vis et de patience pour séparer les différents éléments
Le lecteur a bien tourné : les bobines du bloc optique ont déformé le plastique du cache supérieur par échauffement
Une soudure sèche parmi des dizaines… ici sur la carte HF Amp
L’observation des différents éléments peut commencer une fois la mécanique explosée
La plateforme supportant la mécanique, et son mécanisme d’ouverture / fermeture dans son jus
Histoire sans paroles 1
Histoire sans paroles 2
Le moteur disque — en gros plan — subit un dégrippage, tout comme les autres moteurs

La plateforme avant / après

Réfection de la carte HF Amp

La carte HF Amp
Début du remontage après un nettoyage minutieux de chaque pièce
Positionnement des moteurs disque et tracking
Remontage sur la plateforme et positionnement du moteur d’éjection
Nettoyage du carter, seule pièce visible au final…
Le bloc optique (Olympus TAOHS-L)
On aperçoit des impuretés sur les éléments optiques internes
Le bloc soufflé et nettoyé

Lubrification des parties en mouvement et remontage complet

L’ensemble mécanique remonté vu de dessous et de dessus

Il reste à remonter l’ensemble, ce qui est loin de constituer la partie la plus simple… :

Yamaha CD-1 / Remontage
Remplacement de quelques condensateurs sur la carte Audio Out et reprise des soudures indispensable…
…puis repositionnement du blindage en cuivre pour cette carte

Le remontage des circuits imprimés : un vrai casse-tête

Après un complexe réglage de l’ensemble tiroir / presse disque, le lecteur reprend du service

Voici quelques photos de l’appareil en test avec un ensemble Ampli / Préampli Onkyo :

Yamaha CD-1 / Onkyo

Quelques photos supplémentaires du lecteur remonté sont visibles sur la fiche de présentation du Yamaha CD-1.

Laisser un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.