ONKYO DX-300 / DX-30

Dimensions : 450 x 115 x 380 mm
Poids : 9,7 kg
Année : 1983

Successeur du très rare DX-5, le Onkyo Integra DX-300 est le premier lecteur CD de la marque à être exporté en dehors du Japon et porté la marque Integra, sous-division audio de gamme supérieure du fabricant Onkyo. Esthétiquement assez proche du premier modèle, ce lecteur de première génération / deuxième série est commercialisé au deuxième semestre de 1983 sous la référence Onkyo DX-30 au Japon (sans la griffe Integra), ce dernier présentant quelques différences par rapport au modèle européen (façade plus épaisse et sérigraphie). Le nouvel Onkyo perd 5 kg par rapport au DX-5, mais aussi les principaux défauts ou lacunes de son prédécesseur. D’un point de vue pratique cela se traduit par un renommage de certaines fonctions alors que d’autres apparaissent ou disparaissent : le bouton "SEARCH" pour le balayage des morceaux est supprimé, le saut de piste avant / arrière est rendu possible par deux boutons dédiés ("JUMP"), le bouton "REMAINDER" autorise l’affichage du temps restant sur le disque, et une prise casque à niveau de sortie réglable prend place sur la face avant. Le bouton "LOAD / UNLOAD", renommé OPEN / CLOSE, est positionné sur le devant du tiroir et un joli logo rétroéclairé "DISC IN" situé en retrait derrière une plaque en plexi est allumé lorsqu’un disque est chargé. Un témoin de mise sous tension est ajouté au dessus du bouton "POWER" et les touches dédiées à la programmation et à l’effacement de numéros de pistes sont colorés en orange. Les deux petits afficheurs fluorescents à vide du DX-5 sont remplacés par un unique afficheur plus grand et beaucoup plus lisible ; celui-ci permet d’afficher les numéros de plages programmées au nombre maximum de 8 au lieu de 4 pour le DX-5. Le DX-300 conserve le second afficheur à Leds pour la visualisation du temps écoulé depuis le début du disque, mais les 16 Leds évoluant le long d’une échelle graduée de 0 à 80 minutes sont cette fois pilotées par microcontrôleur pour plus de précision et en remplacement de la lecture d’un potentiomètre linéaire attaché au bloc optique sur le DX-5.
A l’intérieur, le superbe bâti mécanique en laiton du DX-5 est remplacé par un modèle plus léger en aluminium moulé sous pression. La mécanique de chargement demeure assez complexe, voire davantage que celle du DX-5, avec l’utilisation de 3 câbles métalliques montés sur roues à gorge. Le bloc optique Olympus du DX-5 est bien entendu conservé, mais apparaît un tout nouveau moteur disque de type BLDC, réelle amélioration apportée à la boucle d’asservissement de vitesse de rotation du disque ainsi qu’à la recherche de vitesse lors du "kick start".
Bien que le DX-300 conserve le chipset numérique et le DAC d’origine Sony installés sur le DX-5, l’électronique beaucoup moins dense présente de nombreux changements et améliorations. L’appareil est géré par deux microcontrôleurs de type LM6402H pour l’affichage et le contrôle clavier et de type TLCS-47N (TMP4740P ) pour la gestion mécanique. La carte Servo est simplifiée grâce à l’implantation des nouveaux circuits intégrés LA9100 (Focus & Tracking Servo Amp), LA9010 (mise en forme HF) et STK6932 (driver chariot, moteur disque, presse-disque et tiroir). Enfin, les circuits d’alimentation, le chipset numérique et les circuits analogiques sont regroupés sur une carte unique située sous le lecteur.
Proposé au tarif de 150 000 yens, soit 40% de baisse par rapport au tarif du DX-5, le DX-300 est une vraie réussite relativement peu diffusée en Europe. Il faudra cependant attendre l’année suivante avec la commercialisation du DX-200 pour voir apparaître une télécommande sur un lecteur CD Onkyo.

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
PHOTOS

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

DÉPLIANTS PUBLICITAIRES

Dépliant publicitaire pour le lecteur CD Onkyo DX-300.
Cliquez pour agrandir

Image 1

Cliquez pour agrandir

Image 2


Cliquez pour agrandir

Image 3

RECHERCHE